07 août 2009

Les kit kat c'est pas forcément au chocolat

051___Kitkat_fruits_rougesAu Japon il y a peu de biscuits tels qu'on les connaît en France. C'est pour cette raison qu'on entend souvent les touristes français revenant du pays du soleil levant dire que nos amis nippons n'aiment pas les biscuits et les desserts. C'est bien mal les connaître! Si on veut être très schématique on peut réduire les biscuits japonais à trois sortes de produits. Les premiers sont les biscuits traditionnels de pâte de riz fourrés le plus souvent avec une base de haricot rouge ou de thé vert. Les seconds sont les pocky, nom japonais des mikado par chez nous, ils en ont de très nombreuses sortes et déclinaisons. Enfin la troisième, se rapprochant du pocky, le kit kat.


La rapide conclusion sur les ferveurs sucrées des japonais est compréhensible si on s'arrête à l'énumération des trois grands types de biscuits précités. Cependant la variété des pocky et des kit kat est bien différente entre ce que nous avons et ce qu'il y a de disponible sur l'archipel. En effet en France, pour les mikado on a quelques goûts: chocolat noir, chocolat au lait, chocolat blanc et chocolat au lait praliné. Pour ce qui est des kit kat, hormis les spin off (kit kat chunky, kit kat ball, etc...) il n'y a que le goût chocolat même si la recette à évoluée au fur et à mesure des années, notamment au niveau de la composition de la gaufrette et du chocolat. Au Japon pour ces deux produits il existe un nombre impressionnant de variétés.

052___Kitkat_fruits_rougesPour les kit kat oubliez les parfums chocolat si communs (bien qu'existant), ici on est dans l'exotisme pur. Ça ne vous dit pas un kit kat au thé vert? ou au tiramisu? A moins que vous n'en préfériez un au cheese cake ou à la myrtille. Mais ce n'est pas tout! Le kit kat est un produit fashion! Il a donc des séries limitées qui sont calées sur les saisons. Ainsi celui du printemps dernier était au thé vert mocha et tiramisu. Ce sont des éditions uniques qui ne durent que trois mois et qui sont impossibles à dégoter après. Mais ce n'est pas tout! Il y a aussi les kit kat qui ne sont édités que pour une occasion spéciale. Par exemple les kit kat à la citrouille pour halloween qui doivent rester tout au plus trois semaines en rayon qui se font rapidement remplacer par le kit kat azuki (haricot rouge) et ainsi de suite.

053___Kitkat_fruits_rougesAvant de partir au Japon, ma femme avait eu l'écho d'un kit kat au melon. Ça l'intriguait assez pour avoir terriblement envie d'y gouter. Malheureusement ce kit kat était un kit kat saisonnier épuisé au moment de notre arrivée. On a donc testé le produit limité du moment: le kit kat triple berry. Le goût est donc un mélange de myrtilles, fraises et groseilles. Le kit kat triple berry est assez fort en goût, et on sent bien les trois baies. Cependant le tout reste un peu pâteux en bouche, voire écœurant. C'est certainement du au fait que la chaleur estivale n'aide pas selon moi à déguster ce genre de choses. Nous goûterons d'autres variétés de kit kat qui laisserons des avis mitigés. J'ai bien aimé celui à la pastèque, pas trop celui à la banane par exemple.

kitkatmelonNous n'avons pas trouvé de vieux stocks nous permettant de mettre la main sur un kit kat melon. Qu'a cela ne tienne! Pour se consoler il y a le fanta au melon vert! Ma femme n'a pas du tout apprécié la chose, tandis que moi je suis devenu complètement fan de cette boisson ressemblant à un détergeant ménager, au point d'en devenir littéralement accroc. Malheureusement le fanta melon, le fanta grappe ou les bizarroïdes fanta furru furu shaker tant appréciés de ma femme ne sont disponible que sur l'archipel japonais.

fantafurufuruVous ne connaissez pas le fanta furu furu shaker? C'est donc une boisson disponible en deux goûts: citron ou orange. On en trouve dans pas mal de distributeurs sous forme de mini canette (25 cl). Le concept est assez bizarre, car la canette est composée d'un liquide (ultra chimique évidemment) et d'une sorte de gelée compacte (certainement tout aussi chimique). Il faut agiter la canette afin de dissoudre la gelée dans le liquide avant de la consommer. D'où le nom de shaker. Cependant ma femme décryptant le Japonais comme elle parle l'espagnol (ceux qui la connaissent comprendront) n'a pas effectué le mélange requis avant la dégustation de ce fanta. Il semble que l'ingurgitation de la gelée non mélangée avec le liquide est une expérience peut ragoutante qui n'est pas conseillée sous peine d'avoir envie de vomir pendant toute une journée.

Posté par Mackie à 12:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Les kit kat c'est pas forcément au chocolat

    C'est sur que les nôtres (de kit kat) ont l'air bien basiques à coté ! Par contre savais tu que les Mikado, fabriqués par Lu pour ne pas les citer, sont commercialisés sous licence japonaise ? Je ne me rappelle plus du nom de la société, mais c'est bien marqué sur chaque boite, et à ma connaissance c'est le seul biscuit de ce fabricant dans ce cas.

    Posté par Linuxine, 07 août 2009 à 16:25 | | Répondre
  • Mikadooooo

    Ouep, les mikado sont sous la licence Glico. Qui est le concepteur japonais original du produit. Les pubs pocky (mikado donc) à la télé japonaise sont assez sympa.

    Posté par Mackie, 07 août 2009 à 20:59 | | Répondre
Nouveau commentaire