25 août 2009

Le bruit du diable

P7130206S'il y a une chose qui n'est pas galvaudée sur les grandes villes japonaises, c'est le bruit. En effet il est quasi omniprésent (sauf dans les endroits de culte où règne alors un silence très reposant). Entre les écrans géants, les jeunes femmes qui crient dans la rue avec des hauts parleurs, les hommes sandwich qui lancent les slogans à trois centimètres de vos oreilles vous avez l'impression d'être dans un brouhaha incessant. Mais il y a bien pire. Il y a l'antre du démon: Les Pachinko.


Le pachinko est une sorte de mix entre un flipper et une machine à sous. Le principe est simple. Vous entrez dans la salle de jeu, vous échangez de l'argent contre des petites billes et vous vous installez devant une machine. Ensuite vous introduisez les billes dans la machine. La seule interaction qu'a le joueur avec la machine est la vitesse de propulsion de la bille dans le mécanisme de celle-ci. Là où ça rejoint le flipper c'est que la bille va rencontrer des obstacles et va aller à certains endroits qui sont le plus souvent des trappes où les billes disparaissent. Cependant d'autres endroits, bien plus difficiles d'accès multiplient les billes qui y pénètrent. Le but est alors d'essayer (enfin croire qu'on a une influence) de multiplier les billes afin d'en récupérer un maximum.

P7080171Ouais c'est bien, j'ai des milliers de billes et je fais quoi maintenant? Théoriquement on ne peut rien faire étant donné que les jeux d'argents sont interdits au Japon. Ainsi les billes sont échangées contre des lots. Cependant les initiés savent comment récupérer de l'argent contre les billes (soit directement à la salle de pachinko, soit en revendant les lots aux endroits proches des salles qui sont tenus par des yakuza). Vous vous doutez bien que comme tout produit sortant au Japon, il y a des versions dérivées pour les geeks. Ainsi afin de rameuter les amateurs de dessins animés, il y a énormément de pachinko à leurs effigies (des séries comme Evangelion, Hokuto No ken, Lupin, etc...).

P7080003Ces salles sont omniprésentes sur l'archipel (plus de 15 000) et sont remplies 24/24 7/7. Lorsque vous passez devant une salle de pachinko, les murs étant très bien insonorisés vous n'entendez rien. Mais dès que la porte s'ouvre les enfers se présentent à vous. Un brouhaha hallucinant de billes qui s'entrechoquent par milliers avec des pouic pouic et trilili de machines à sous. Ajoutez à ça une lumière surpuissante fluo avec des miroirs dans tout les sens que même Cher refuserait de chanter du disco dans cette ambiance. Vous l'aurez compris face au bruit permanent des rues japonaises la salle de pachinko est le niveau démoniaque.

J'aurai aimé filmer ou photographier l'intérieur afin de vous montrer la violence de la chose, mais ce sont quand même des salles de jeux d'argent même s'ils feignent le contraire (je vous ai déjà dit que les Japonais pouvaient être sacrément de mauvaise foi?). Au prochain séjour je tente de renter en agent secret pour vous ramener ça.

Posté par Mackie à 22:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Le bruit du diable

Nouveau commentaire