26 août 2009

La lumière bleue

P7080166Non!!! Ne regarde pas la lumière bleue! C'est un piège que nous tendent les humains pour nous tuer nous moustiques! Vous connaissez tous cette machine qui produit une lumière hallucinogène et un son un peu grésillant qui sert à attirer les moustiques pour littéralement les griller. Et bien sachez que j'ai découvert un prototype de machine équivalent qui fonctionne sur l'humain. Du moins sur l'humaine, enfin celle qui partage ma vie: Les Ufo Catcher.


Au Japon il faut savoir que les salles d'arcades sont souvent faites sur le même principe. Au rez de chaussé les Ufo Catcher, au premier les purikura (on en reparlera bientôt), puis les étages suivants sont réservés au jeux (aux vrais).

P7080164Pas besoin de parler longuement des Ufo Catcher, ce sont des machines très connues par chez nous (même si on les voit surtout dans les kermesses de villages). C'est cette machine donc où il faut mettre une pièce pour avoir le droit de toucher une fois sur deux boutons. Le premier sert à déplacer un bras mécanique horizontalement et le deuxième sert à le déplacer verticalement. Une fois les deux boutons utilisés. Le bras au bout duquel se trouve une pince pliante descend dans le bac, se resserre. Au fond du bac il y a des lots, s'ils sont attrapés par le bras mécanique ils sont alors déposés dans le trou de sortie et il ne vous reste plus qu'a récupérer votre lot.

P7080165Là où il y a une différence notable au Japon comparé à ce qu'on peut connaître c'est le nombre de machines au même endroit ainsi que les lots possibles. Il peut coexister pas loin d'une cinquantaine de machines au sein d'une même pièce (un peu grande quand même, c'est que ça prend de la place). Pour les lots il y a de tout, peluches, bouffe, figurines de dessin animés, lecteurs mp3, etc... Mais comme si ça ne suffisait pas les machines produisent une sorte de petit bruit un peu strident. Imaginez toutes les machines produisant ce bruit à l'unisson avec des néons de lumière dans tout les sens. Loin de moi l'idée d'associer ma femme à un moustique. Mais sachez qu'à chaque fois qu'elle entendait le bruit ou qu'elle voyait les lumières, elle s'approchait, se mettait devant une machine et sortait les pièces de 100 yens (j'ai bien dit LES pièces de 100 yens).

On gagnera quand même (oui "on", je suis aussi faible que ma femme) quelques lots dont un petit canard choupi (bien sur qu'on peut être un homme viril et dire le mot choupi!) et un petit lapin love. Petite anecdote à propos du petit canard, deux jours plus tard, on avait du le laisser traîner sur le lit de l'hôtel en partant. Au lieu de le voler comme ça serait arrivé en France, la femme de ménage a préféré le mettre sur le lit (fait par ses soins) entre les deux coussins. C'est pas trop mignon quand même les Japonaises des fois?

P7080169DSCN0672

Posté par Mackie à 22:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur La lumière bleue

    Non mais je proteste

    Alors au nom de toutes les femmes de chambre de France, je m'insurge, c'est quoi ces généralités, ce ne sont pas toutes des voleuses ! Perso j'ai déjà laissé des tas d'affaires dans des chambres d'hôtel sans souci. Ceci dit c'est effectivement choupi le canard entre les oreillers :p

    Posté par linuxine, 27 août 2009 à 12:00 | | Répondre
  • Ah ah!

    Je m'attendais bien à lire ça un moment ou un autre
    Évidemment les généralités ce n'est pas bien. Surtout que le petit canard en France, on n'y aurait pas touché (majoritairement du moins). Mais laisserais-tu un porte feuille sur le bureau dans un hôtel bas de gamme en France? Non. Alors qu'au Japon tu laisse ton porte feuille à côté d'une machine dans une sale d'arcade (lieu public donc). Au pire tu retrouve ton porte feuille à l'accueil (il faut penser à le demander quand même) et au mieux exactement à l'endroit ou tu l'avais laissé.
    Comme dirait l'autre, tu peux pas test l'honnêteté des Japonais.

    Posté par Mackie, 27 août 2009 à 12:12 | | Répondre
Nouveau commentaire